Formation devenir enseignant

Formation devenir enseignant

Formation Métiers d’Avenir

Quelles sont les qualités et compétences requises pour devenir enseignant ?

Se tourner vers l’enseignement lors d’une reconversion professionnelle signifie s’investir dans un métier complexe et exigeant. Avant d’être une profession, l’enseignement est avant tout une vocation. Un bon enseignant doit être passionné, objectif, dynamique, attentionné et patient. Avoir le sens de l’écoute et savoir aider les apprenants à progresser en toute confiance sont requis dans ce métier.

Si vous avez envie d’exceller dans ce métier, un bon niveau dans la matière enseignée est incontournable. Pour sa transmission, vous devez mobiliser différentes techniques adaptées aux contextes et être particulièrement pédagogue.

L’enseignement est un métier en perpétuelle évolution. Une maîtrise des nouvelles technologies vous permet d’être à jour sur les bonnes pratiques pédagogiques. Il s’agit également d’un portail ouvert vers d’autres cultures et de nouvelles compétences.

Quelles sont les tâches associées au métier d’enseignant ?

L’enseignement requiert l’accomplissement de plusieurs tâches essentielles et interdépendantes. L’enseignant a notamment la charge de :

  • Concevoir ses cours ;
  • Prendre compte du contexte et de la diversité des élèves ;
  • Aider ses élèves à progresser ;
  • Évaluer cette évolution.

Il lui appartient également d’organiser certaines activités en dehors des bancs de l’école, du collège ou du lycée, comme des sorties et voyages scolaires.

L’enseignant travaille en étroite collaboration avec les autres enseignants, la direction et l’équipe pédagogique de son établissement.

Quel salaire pour un enseignant débutant ? Comment peut-il évoluer ?

L’éducation fait partie des secteurs qui recrutent régulièrement. Un professeur certifié débutant peut toucher environ 2 000 euros bruts par mois. Si vous êtes titulaire d’une agrégation, ce salaire brut moyen s’élève à 2 250 euros par mois.

L’évolution du salaire d’un enseignant s’effectue progressivement tout au long de l’exercice de sa fonction. Dans l’Éducation nationale, les rémunérations varient selon les échelons. Des indemnités sont aussi prévues. Celles-ci peuvent être communes ou spécifiques selon les fonctions qu’il occupe.

Quelles sont les formations possibles pour devenir enseignant ?

La formation d’enseignant diffère selon que vous souhaitiez travailler dans les écoles ou approfondir une discipline pour travailler dans un collège ou un lycée. La formation en Inspé ou Instituts nationaux supérieurs du professorat et de l’éducation vous permet de prétendre à ce métier.

Cet accompagnement dans le monde professionnel de l’enseignement s’adresse par voie de concours. Il faut avoir une licence pour y participer. Cela peut se faire par validation des acquis. Une fois admis, vous suivez une formation comprenant cours et stage en première année de master métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation (MEEF)

Après la réussite du concours de recrutement à la fin du master 1, vous suivez une formation en alternance rémunérée à temps plein. La titularisation intervient après obtention du master 2 MEEF.

Quelles sont les évolutions de carrière envisageables pour un enseignant ?

L’évolution est possible dans le domaine de l’enseignement. Si vous avez une ancienneté supérieure ou égale à 5 ans, vous pouvez postuler à un poste de chef d’établissement scolaire. Pour le même profil, l’accès au poste d’inspecteur de l’Éducation nationale vous est aussi ouvert.

Selon vos compétences, vous pouvez aussi postuler pour la formation de futurs enseignants. En dehors de la prise de responsabilité, l’enseignant peut changer de niveau d’enseignement et de statut.

Sachez également qu’un enseignant a éventuellement le droit de pratiquer d’autres activités complémentaires n’impactant pas sur son métier.

Que faut-il retenir ?

Enseigner, c’est accompagner les apprenants à évoluer en mobilisant les compétences didactiques et pédagogiques appropriées. Ce métier exigeant constitue un bon choix si vous êtes à l’aise dans la transmission des savoirs. Il vous convient également si vous êtes patient dans l’attente des résultats et capable d’évaluer objectivement vos élèves par rapport à une compétence. Pour réussir ce changement de travail, une reprise des études universitaires auprès de l’Inspé s’avère nécessaire.

Formez-vous avec des experts