Formation Comment bénéficier d’un conseil en évolution professionnelle ?

Formation Comment bénéficier d’un conseil en évolution professionnelle ?

Changez de vie. Formez vous

Besoin de prendre le temps de vous arrêter sur votre parcours afin de construire un projet d’évolution ou de reconversion professionnelle cohérent et réaliste ? Le CEP (conseil en évolution professionnelle) est le dispositif d’accompagnement tout trouvé pour donner un nouvel élan à votre carrière ! Cet outil du service public, créé le 14 juin 2021 par la loi relative à la sécurisation de l’emploi vous permettra d’éclaircir de nombreuses zones d’ombres. Les actifs ayant réalisé un CEP ont une idée bien plus précise de leurs compétences, leurs aptitudes (et celles qui leur reste encore à acquérir) pour améliorer leur employabilité ou changer de métier. Ils en ressortent bien souvent motivés et reboostés, bien décidés à concrétiser un projet professionnel, qui parfois était plus ou moins enfoui dans leur for intérieur.

Évoluer dans son poste, changer de métier ou encore créer son entreprise sont autant de voies envisageables après avoir réalisé cette démarche. À l’issue du CEP, vous disposerez d’un véritable plan d’action pour pouvoir atteindre vos objectifs, qu’il s’agisse de percevoir un meilleur salaire en profitant d’une mobilité interne ou d’entamer une reconversion professionnelle afin de vous épanouir dans un nouveau métier et/ou secteur d’activité. Pour rappel, le CEP est un service public, la démarche est gratuite et n’a donc pas besoin d’être prise en charge par un financement quelconque comme le CPF (Compte Personnel de Formation).

Sans plus attendre, on vous dévoile les différentes étapes à suivre pour solliciter un CEP et choisir votre avenir professionnel !

1. S’assurer d’être éligible au CEP

Tout d’abord, vous devez vous assurer de votre éligibilité au dispositif. Heureusement, le conseil en évolution professionnelle s’adresse à de nombreuses catégories de personnes.

Vous pourrez ainsi avoir recours au CEP si vous êtes :

  • salarié (quel que soit le statut et/ou le contrat de travail et le secteur : fonction publique ou secteur privé)
  • demandeur d’emploi
  • jeune déscolarisé sans diplôme ni qualification
  • étudiant, apprenti ou stagiaire rémunéré
  • retraité occupant un emploi

Vous faites partie du public évoqué ci-dessous ? Vous pouvez alors passer à la seconde étape !

2. S’adresser au bon organisme en fonction de son statut

Il existe de nombreux organismes habilités à proposer des prestations de CEP. Les centres à contacter pour solliciter un CEP dépendront de votre statut ou situation professionnelle.

  • demandeur d’emploi : prendre contact avec votre Pôle Emploi,
  • cadre : l’APEC
  • moins de 26 ans : Mission Locale
  • personne en situation de handicap : CAP Emploi
  • salarié : l’opérateur régional désigné par France Compétences

La liste des opérateurs par région à contacter si vous êtes salarié ou travailleur indépendant :

  • Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Compte, Grand Est, Nouvelle Aquitaine, Occitanie, Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Mayotte : centre interinstitutionnel de bilan de compétences (CIBC)
  • Bretagne, Normandie, Pays de la Loire : Catalys Conseil
  • Centre-Val de Loire, Hauts-de-France : Tingari
  • Corse : Anthéa RH
  • Guyane : BGE Guyane

N’hésitez pas à vous rendre sur le site des organismes mentionnés pour un premier contact (email ou téléphone – numéro vert) ou pour davantage d’informations. Dans un souci de simplicité, l’Etat a mis en ligne une plateforme qui permet de trouver un conseiller proche de chez vous en quelques clics.

3. Suivre un accompagnement adapté à ses besoins

Une fois en relation avec un organisme habilité, vous pourrez fixer un premier rendez-vous avec un conseiller en vue d’un accompagnement gratuit et personnalisé. Les entretiens sont confidentiels et votre employeur n’a pas besoin d’être informé de votre démarche sauf si vous exprimez le besoin de lui en parler.

Le CEP comprend deux niveaux d’accompagnement  :

  • un accueil individualisé et adapté aux besoins de la personne : le bénéficiaire a accès à un premier palier d’information, sa demande est écoutée avec attention et il pourra choisir ou non de se lancer dans une démarche introspective qui lui permettra d’identifier un (nouveau) projet professionnel cohérent par rapport à ses aspirations et à la réalité du marché de l’emploi.
  • un accompagnement personnalisé, plus poussé qui permettra d’aborder en long et en large les moyens et solutions qui s’offrent au bénéficiaire pour trouver et mener à bien son projet professionnel : immersion professionnelle, formation complémentaire, financements possibles, construction d’un CV et d’une lettre de motivation attractive, renseignement sur la création d’entreprise, etc. À la fin de la prestation, un document de synthèse sera remis au bénéficiaire qui se servira alors de cette feuille de route pour concrétiser son projet dans des délais raisonnables.

Réaliser un CEP à distance ou en présentiel ?

Vous n’avez pas le temps ou la possibilité de vous rendre dans les locaux d’un organisme habilité ? Tout comme le bilan de compétences, le conseil en évolution professionnelle est une prestation qui peut se dérouler entièrement à distance. De nombreux supports de communication vous permettront d’effectuer un conseil en évolution professionnelle en ligne et de bénéficier d’un accompagnement aussi qualitatif et rigoureux qu’en présentiel. Reste à vous de définir la formule qui vous convient le mieux pour (re)prendre le contrôle sur votre avenir professionnel !

Compte Personnel Formation